logo sports ouest ouest-france.fr

Vendredi 16 décembre 2016

National. Concarneau - Épinal, ce soir (20 h). Attention aux Vosgiens qui viennent d'étriller Châteauroux (0-5) et qui ont pris trois fois plus de points à l'extérieur que chez eux.

of
Guillaume Gégousse (à droite) très en vue et buteur, samedi dernier à Créteil. Photo : René Riou


Pas commun le parcours d'Epinal en National. En effet, à deux reprises le club aurait dû être relégué en CFA. Il y a deux saisons (18es - 15 points), les Spinaliens sauvèrent leur tête grâce aux relégations administratives d'Arles-Avignon et d'Istres et à la décision du Poiré de jeter l'éponge. L'an passé, (17es - 30 points) c'était encore insuffisant pour le maintien, mais cette fois, c'est Luçon qui décidait de raccrocher, alors qu'Evian et Colmar se faisaient épingler par la DNCG. Nouveau sauvetage pour les Vosgiens.

Décidé à reconstruire sur de nouvelles bases, le club n'aura appris que le 15 juillet son repêchage. Xavier Collin, un ancien de la maison, arrivé en cours de saison dernière de Béziers, s'est attelé à la tâche. « Notre recrutement était quasiment bouclé avec sept nouveaux joueurs. On repartait sur un nouveau projet et si on est très content aujourd'hui d'être en National, il a fallu un peu de temps pour trouver une complémentarité dans le groupe, » rappelle le coach du SAS.

4 points à domicile, 12 en déplacement

La particularité de cette équipe est de n'avoir pris que 4 points à la maison pour 12 en déplacement, où elle a enregistré ses trois victoires et autant partages des points. Le plus retentissant succès est intervenu vendredi à Châteauroux, où les Berrichons ont concédé un cinglant 5-0. « Depuis deux mois, on est plutôt bien dans le jeu, poursuit Xavier Collin. Notre objectif est de rattraper à la trêve les équipes du milieu de tableau et aller chercher le maintien dans la seconde partie de saison. »

Ce regain de forme des Vosgiens, qui sont seconds sur les huit dernières journées, n'a pas échappé à Nicolas Cloarec. « Je pense que ce sera plus dur de battre Epinal chez nous que d'aller gagner à Créteil, prévient le coach concarnois. On ne doit pas juger cette équipe comme un relégué potentiel. Les circonstances de son repêchage expliquent les difficultés rencontrées lors des premières journées. Aujourd'hui, il ne faut surtout pas les prendre à la légère. »

S'approcher des dix victoires

Malgré cela, le patron des Thoniers espère atteindre très vite le seuil de dix victoires. « J'attends une grosse ferveur après notre résultat à Créteil qui devrait avoir regalvanisé les supporters. Il faut s'approcher au plus près des dix victoires synonymes de maintien et si on y parvient après les matchs contre Epinal et Avranches, je pense qu'on ne sera pas loin du titre de champions d'automne. »

CONCARNEAU : Seznec, Demazeau (g) - Nsimba, Jannez, Cabon, Toupin, Benamara, Richetin, Illien, Drouglazet, Gégousse, Idazza, Damessi, Dutournier, Gourmelon, Koré, Saline.

ÉPINAL : Epassy, Robin (g) - Léonard, Diawara, Cestor, El Hriti, Meyer, Gonzalez, Guibert, Dabo, Gbegnon, Gboho, Lemb, Lusamba, Marques, Colin.

André Lancien